fbpx

La carte de crédit de votre banque traditionnelle n’est pas le paiement idéal sur internet.

De nos jours, tout le monde est habitué à acheter sur internet des habits, des jeux vidéos ou autres commodités. En général, le moyen de paiement utilisé est la carte de crédit de votre banque traditionnelle ou un service tel que Paypal.

Régler vos dépenses sur les sites marchands hors pays et monnaie d’émission de votre carte de crédit, n’est définitivement pas le meilleur moyen.

En effet, votre établissement vous appliquera une majoration sur les paiements effectués en dehors du pays d’émission de votre carte ainsi qu’une majoration sur le taux de change si celui-ci n’est pas en CHF, monnaie d’émission de la carte.

Par exemple, UBS applique une majoration de 1.75% sur les dépenses à l’étranger et 1.70% sur le taux de change. En conclusion, si vous disposez d’une carte de crédit suisse émise en CHF, vous pouvez effectuer des achats sur internet sans frais seulement sur les sites suisses ou sites étrangers ayant une filiale suisse qui vous charge en CHF.

Il existe d’autres services de paiement, tel que Paypal.

Ces services, en plus des frais de la banque, appliquent 2.5% de plus sur le taux de change. Et lorsque le site internet vous offre la possibilité de changer de monnaie, c’est souvent un moyen caché de prendre là aussi une majoration à la place de votre banque.

Quelles sont donc vos possibilités d’économie?

Prenons mes dépenses de cartes de crédit de l’année 2018.

35% de mes transactions ont des frais. Ces frais se montent ? 65.02 CHF.

35% de mes transactions ont des frais. Ces frais se montent à 65.02 CHF.

Vous pouvez économiser entre 1.75% et 4.25% sur vos transactions avec des frais moyens de 2.19%. Ces frais ne comprennent pas le coût de cotisation annuelle.

Le moyen d’éviter ces frais sur vos dépenses en ligne est d’utiliser une carte de débit multi-devises. Ces cartes permettent de payer dans la monnaie du site internet avec un cours de change interbancaire. Certains services appliquent une petite commission et affichent clairement les frais.

De plus, pour les personnes peu friandes quant à l’utilisation de leur carte de crédit en ligne, un autre service existe, la carte de débit virtuelle. Elle permet un niveau de sécurité supérieur. De plus, les détails de la carte se régénèrent automatiquement après chaque transaction. Ce qui signifie que si la sécurité de vos informations sur un site internet est compromise, vous êtes protégé, étant donné que les détails de votre carte n’existent plus. Cela permet de réduire de 30% les cas de fraudes.

Pour la Suisse, la première solution gratuite qui offre une carte de debit/prepaid virtuelle ainsi que des taux de change interbancaire sans frais : Revolut

La deuxième est Transferwise. Cette offre n’offre pas de carte virtuelle et applique 0.2% de frais pour les transactions en devises étrangères mais la carte reste gratuite.

La dernière est Swissquote. Cette carte multi-devise est payante 100 CHF par année et offre des cours proches du taux de change réel, également connue sous le nom de taux moyen du marché. Ainsi que leur offre est surtout ciblée pour les boursicoteurs.

Ces trois services sont accompagnés de leurs applications pour gérer la carte. Celles-ci vous offrent en général bien plus et sont plus faciles à utiliser que votre banque traditionnelle.

Je vous invite à regarder plus en détail cela sur leurs pages.

D’autres offres comme N26 seront bientôt disponibles pour la Suisse.

Vous retrouvez toutes les cartes multi-devises sur ce site : ondebitcard.io

Dans le prochain post, je vous parlerai du risque de ces digital banques ou, plus communément appelées en France, néo-banques.

Laisser un commentaire

Close menu